Vous êtes ici : Le dossiers du Mag des Animaux > Les animaux de compagnie > Les rongeurs domestiques > Le Hamster russe : qui est-il ? Comment prendre soin de son hamster russe ?

Le Hamster russe : qui est-il ? Comment prendre soin de son hamster russe ?

Le hamster russe fait partie des rongeurs les plus attrayants. Plus sociable que les autres races de hamster, peu coûteux à l’entretien, facile d’accès pour les enfants, ce petit animal pourrait avoir tout pour plaire.

Ce n’est cependant pas une chose acquise de savoir s’en occuper, même si ce n’est largement pas l’animal le plus compliqué à entretenir, il y a quand même quelques petites choses à savoir que nous allons voir dans cet article.

Le Hamster russe : qui est-il ? Comment prendre soin de son hamster russe ?

Qu’est ce qu’un hamster russe ?

Le hamster russe n’est pas d’origine russe comme son nom pourrait le laisser croire. C’est un petit animal de l’ordre des rongeurs, qui est originaire des déserts de sable et des steppes de Sibérie et du Kazakhstan. Dans son milieu naturel, les températures peuvent descendre jusqu’à -20°C. Ce petit rongeur est nocturne, ce qui signifie que sa période d’activité commence à la nuit tombée.

Avec une fourrure grise dans la plupart des cas (il existe quelques exceptions de couleur brune, beige, blanche ou noire), le hamster russe mesure entre 4 et 8cm et pèse de 50 à 90g (la mâle est souvent plus gros que la femelle). Cet animal a une durée de vie d’environ trois ans et atteint la maturité sexuelle à environ un mois.

Il s’agit également d’un animal solitaire, qui aime être tranquille et pourrait se battre contre un de ses congénères pour défendre son territoire.

Le hamster russe est un animal omnivore, ce qui veut dire qu’il a besoin d’une grande variété d’aliments pour se nourrir. Dans la nature, son régime alimentaire est composé de feuilles, de racines, de graines, de fleurs, de petits fruits et d’insectes.

La vie en captivité du hamster russe

Le hamster russe est un animal qui s’adapte très bien à la vie en captivité. Sa petite taille permet de le faire vivre dans une cage relativement petite, qui permet de ne pas consacrer toute une pièce à son habitat. Mais attention, cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut le faire vivre dans une cage minuscule. Comme tout animal, même s'il est petit, il aura besoin d’espace.

La cage du hamster russe

Pour ces petits animaux, une cage de minimum 60x40cm (largeur x profondeur) est nécessaire, et de préférence avec un étage. Évidemment, plus la cage est grande, mieux c’est. Vérifiez bien aussi l’espacement entre les barreaux, il vaut mieux que le grillage soit très fin, ces petits animaux se faufilent très bien dans de petits espaces.

N’hésitez pas non plus à prendre des tuyaux, soit déjà fournis avec la cage, soit en kit séparé. Il ne s’agit pas juste d’un accessoire pour faire joli. Dans la nature, le hamster russe creuse des galeries dans le sol pour se faire un nid. Il aimera ici faire son nid dans ces tuyaux. De plus, cela lui fait de l’espace en plus pour se dégourdir les jambes.

La roue est également un accessoire indispensable dans la cage, lui permettant de compenser toute la distance qu’il aurait traversé par jour dans la nature. Il va ici les faire dans la roue.

L’intérieur de la cage du hamster russe

Vous avez désormais une cage adaptée, il faut maintenant savoir comment l’aménager. Parlons pour commencer de la litière. Le hamster russe étant un animal qui aime s’enterrer, une litière assez souple serait idéale, comme de la litière de chanvre ou des copeaux de bois. Le hamster aura aussi besoin de se fabriquer un nid, comme dans son état naturel. Pour l’aider à cela, deux options :

  • le foin, solution la plus naturelle. Vous n’aurez qu’à lui mettre une poignée de foin dans sa cage, et il fera le reste lui même.
  • le coton, qui est plus confortable pour lui. Mais attention, ne pas mettre du coton pour humain, qui est trop compact et pourrait l’étouffer s'il en avalait. Il existe du coton spécial pour hamster, beaucoup plus filandreux et aéré, et donc sans danger pour notre petit rongeur. Ce coton se trouve dans la plupart des animaleries.

Comme tout rongeur, le hamster russe a besoin de se faire les dents, car ses incisives poussent en continu. Vous pourrez pour cela lui donner soit des petites bûches de bois, soit de la pierre minérale. La seconde option lui offre en plus un petit apport en minéraux dont il a besoin. Elle est donc recommandée.

Enfin, le hamster est un animal propre. Mais il ne se lave pas comme la plupart des animaux, avec de l’eau ou seulement en se léchant. Il aura besoin de terre à bain, qui est un sable à base de souffre. Il se roulera dedans pour nettoyer son pelage. Mettez le donc dans une petite coupelle adaptée à sa taille, et il fera sa toilette de lui même.

Et surtout, pensez à nettoyer l’intégralité de la cage et changer la litière et la terre à bain une fois par semaine ou tous les dix jours maximum.

L’alimentation du hamster russe

Le hamster russe est omnivore. Il est difficile et surtout assez onéreux de lui préparer ses rations quotidiennes avec tous les apports énergétiques dont il a besoin. Le plus simple est d’acheter en animalerie des granulés, qui sont un mix de tous les nutriments qui lui sont nécessaires. Et bien évidemment, de l’eau fraîche à volonté, à changer tous les jours.

Le comportement du hamster russe

Avec les humains, le hamster russe est un animal assez facile à apprivoiser. Il sera, comme tout animal, assez craintif au début, mais en le manipulant régulièrement et surtout petit à petit, il finira par s’habituer à votre contact et n’aura vite plus peur de vous. Cependant il vaut mieux essayer de le manipuler pendant sa période d’activité, c’est à dire la nuit. De jour, vous risquez de le réveiller et il pourra avoir peur, et plus de mal à s’habituer à votre contact.

Avec ses congénères, ce n’est cependant pas la même histoire. Il est absolument déconseillé de faire cohabiter plusieurs hamsters russes ensemble. Comme dit plus haut, ce sont des animaux solitaires et territoriaux. Si vous essayez d’en faire cohabiter dans la même cage, ils passeront leur temps à se battre pour leur territoire et seront donc constamment stressés.

Les précautions à prendre pour élever son hamster russe

Le hamster russe n’a pas de problème de santé récurent en particulier. Mais cela reste de tout petits animaux, certaines choses qui sont anodines pour nous, peuvent être mortelles pour eux sans que l’on s’en rende compte, donc il convient de veiller à :

  • éviter de mettre la cage à un endroit où il y a constamment des courants d’air. Il pourrait attraper un rhume assez facilement.
  • éviter de fumer à côté de lui. Avec sa petite taille, il a donc de tout petits poumons et de toutes petites bronches. Respirer de la fumée de cigarette est pour lui assez violent pour ses poumons.
  • ne surtout pas le laisser longtemps en plein soleil. Dans son milieu naturel, il est habitué à des températures très froides. Il n’est donc pas fait pour supporter une chaleur excessive, et pourrait mourir vite de déshydratation et d’hyperthermie. Il s’agit ici d’une des pires choses qu’il pourrait subir, faites donc très attention à ça.

Vous savez maintenant tout ce qu’il y a à connaitre pour vous occuper de ce petit rongeur. A vous maintenant de vous laisser tenter par cette petite boule de poils qui en a attendrit plus d’un.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : KCu96Q

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des animaux ...