Vous êtes ici : Le dossiers du Mag des Animaux > Les animaux de compagnie > Les rongeurs domestiques > Le cochon d’Inde : qui est-il ? Comment prendre soin de son cochon d’Inde ?

Le cochon d’Inde : qui est-il ? Comment prendre soin de son cochon d’Inde ?

Le cochon d’Inde est ce qu’on pourrait considérer comme l’animal de compagnie idéal à bien des égards. Étant assez sociable, c'est un animal adapté pour faire découvrir le monde des rongeurs à un enfant, tout en sachant attendrir un adulte avec ses petits cris et son comportement adorable. Comme pour tous les animaux cependant, ce petit animal aura certains besoins spécifiques pour vivre dans de bonnes conditions ; nous allons détailler tout cela dans cet article.

Le cochon d’Inde : Comment prendre soin de son cochon d’Inde ?

Qu’est ce qu’un cochon d’Inde ?

Le cochon d’Inde (Cavia Porcellus) est un mammifère de l’ordre des rongeurs. Il mesure entre 12 et 35cm, pèse de 0,5 à 1,7kg et a une espérance de vie de 4 à 8ans.

C’est également un animal grégaire à l’état sauvage, ce qui veut dire qu’il vit en petit groupe.

Il en existe plusieurs variétés, à poils longs, à poils courts ou nus. Ces derniers sont totalement dépourvus de poils, et sont plus sensibles aux basses températures.

L’origine des cochons d’Inde

Le cochon d’Inde est un rongeur de taille moyenne, originaire de la cordière des Andes, qui est un gigantesque massif montagneux, qui s’étend du nord au sud de la côte ouest de l’Amérique du sud, initialement appelé "Les Indes".

Le régime alimentaire du cochon d’Inde

Le cochon d’Inde est ce qu’on appelle un herbivore strict, c’est à dire qu’il se nourrit exclusivement de végétaux, de graines, de fruits et de légumes, mais il est préférable de lui apporter une alimentation variée.

Comment entretenir son cochon d’Inde ?

L’habitat du cochon d’Inde

Pour un cochon d’Inde seul, une cage sera d’une taille minimum de 80x45x45 (largeur x profondeur x hauteur). Sachant que comme pour la plupart des animaux, plus la cage est grande, mieux c’est. Pour deux cochons d’Inde, la taille minimum est de 1m x45x45. Une cage avec étage leur plaira d’autant plus.

Une cage à barreaux sera plutôt conseillée qu’une cage en plexiglas. Elle permettra une meilleure circulation de l’air.

Au niveau de la litière, du chanvre ou des copeaux de bois permettront une bonne absorption des urines sans être trop poussiéreuse. Elle sera à changer une fois par semaine, et la cage à nettoyer par la même occasion.

Dans l’habitat, une cachette de bonne taille sera indispensable, pour que le cochon d’Inde puisse se sentir en sécurité et se faire un petit nid. Optez pour une cachette en bois, qui lui permettra de faire ses dents (qui poussent en continu, comme les hamsters par exemple).

Dans le cas où la cachette n’est pas en bois, ajoutez dans la cage des petits rondins de bois, que le cochon d’Inde puisse faire ses dents dessus. Vous pouvez également lui donner des pierres minérales, qui en plus de lui permettre de faire ses dents, lui apporteront des minéraux.

Comment entretenir son cochon d’Inde ?

Nourrir son cochon d’Inde à la maison

Des mélanges de graines ou des granulés du commerce répondent à la plupart des besoins énergétiques du cochon d’Inde, mais il reste préférable de leur donner, en complément, des fruits et légumes frais, comme de la salade, de l’endive ou de la courgette.

Le cochon d’Inde est un gros mangeur, il doit donc avoir de la nourriture presque constamment, sachant qu’il va faire une quarantaine de minis repas par jour.

Un apport supplémentaire en vitamine C est obligatoire. Dans la nature, en Amérique du sud, les cochons d’Inde se nourrissent de fruits exotiques qui leur en fournissent énormément, et il est bien trop onéreux de leur offrir ces mêmes fruits en France. Pour palier à ce problème, il existe des concentrés de vitamine C liquide, à ajouter dans l’eau. Sans cela, le cochon d’Inde développera des carences, qui lui provoqueront des diarrhées très violentes et mortelles si elles ne sont pas soignées rapidement, et des malocclusion bucco-dentaires (une usure des dents qui finiront par tomber). Cette vitamine C qui est à conserver au réfrigérateur se trouve dans toutes les animaleries.

Dernier point sur son alimentation : le cochon d’Inde a besoin de foin à volonté. C’est tout d’abord une source importante de glucides, mais cela lui apporte surtout des fibres, nécessaires pour la digestion. Préférez un foin de bonne qualité, qui aura de meilleures valeurs nutritives. On reconnaît un foin de qualité à sa couleur : plus il est vert, mieux c’est. Attention toutefois, certaines marques mettent un film vert sur les paquets, qui masque la mauvaise qualité du foin.

Et enfin bien sûr, eau fraîche à volonté, changée tous les jours.

La sociabilité du cochon d’Inde

Comme dit plus haut, le cochon d’Inde est un animal grégaire, donc il préfère naturellement vivre en groupe. Même si il est naturellement difficile d’avoir tout un petit groupe de cochons d’Inde chez soi, en adopter deux sera toujours mieux que de n’en prendre qu’un seul, qui aura tendance à déprimer assez vite, surtout si vous n’avez pas beaucoup de temps à lui consacrer.

Préférez cependant prendre deux mâles ou deux femelles, pour des risques évidents d’accouplement. La reproduction du cochon d’Inde n’étant pas toujours facile à gérer, surtout pour un maître "novice en cochon d’Inde". Lorsque la femelle met bas, il y a une quantité non négligeable de bébés morts-nés et de gros risques que la mère meurt pendant l'effort : il vaut mieux être préparé à ce genre d’éventualité.

Avec l’homme, le cochon d’Inde sera au début, comme tous les animaux, assez craintif. Approchez le petit à petit avec patience et douceur, pour qu’il vous fasse confiance, et au bout de quelques mois, vous pourrez le manipuler ou le laisser sortir sans problème (en faisant toujours attention à ce qu’il ne ronge pas les fils électriques, par lesquels il pourrait être attiré pour faire ses dents).

Il pourrait même finir par communiquer avec vous en poussant de petits cris, pour vous réclamer à manger ou parce qu’il veut sortir par exemple.

La santé du cochon d’Inde

La santé du cochon d’Inde

Mis à part la perte de poils ou la pneumonie (qui peuvent être causés par une carence en vitamine C, ou dans le cas de la pneumonie, une exposition trop longue à des courants d’airs ou à des particules nocives comme la fumée de cigarette), qui se soignent très bien, le cochon d’Inde n’a pas de maladies vraiment courantes. Bien sûr, au moindre problème, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire pour plus de sécurité.

La seule chose à surveiller est la diarrhée, qui peut être mortelle si elle n’est pas traitée rapidement, mais de nombreux produits existent en animalerie pour traiter le problème assez efficacement. Si toutefois cela persiste, amenez vite le cochon d’Inde chez un vétérinaire.

Vous savez maintenant tout ce qu’il y a à savoir sur l’entretien d’un cochon d’Inde. Comme vous avez pu le remarquer, s’en occuper n’est pas si difficile. Si vous êtes donc intéressé par cette petite boule de poils, n’hésitez pas à vous lancer !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : KJ25yB

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des animaux ...