Vous êtes ici : Le dossiers du Mag des Animaux > Les animaux domestiques > Les 5 principales races de hamsters domestiques

Les 5 principales races de hamsters domestiques

Gerbille, lapin nain, cochon-dinde, furet ou encore souris… Parmi les rongeurs, les hamsters font partie des plus sollicités comme animaux de compagnie, particulièrement chez les enfants. Faites votre choix parmi ces cinq races.

hamster

Le hamster doré

Quand bien même l’on recense dans le monde près de cinq cents espèces de hamsters, seulement cinq d’entre elles peuvent s’adapter à la domestication, mais surtout à la vie en captivité. Et sans grande surprise, ce sont les hamsters dorés qui arrivent en tête de liste. Lorsque vous vous rendrez dans une animalerie, dans un refuge ou dans une association pour choisir votre rongeur de compagnie, cette race vous sera proposée d’office.

Pourquoi autant de succès ? Tout d’abord parce que ces derniers, qui sont communément aussi appelés hamsters syriens, sont très dociles et se laissent manipuler facilement. Cette race de muridés convient donc parfaitement aux enfants. De plus, avec sa grande taille, puisque l’animal peut atteindre les seize centimètres, il n’y a pas de risque que les petits bouts de chou l’écrasent dans leurs mains.

Le hamster russe

Derrière le hamster doré, vient le hamster russe. Aussi qualifié de hamster nain puisque n’atteignant que très rarement les dix centimètres, il séduit surtout car il n’exige pratiquement pas d’espace. Voici un rongeur qui conviendra parfaitement à la vie dans un petit appartement ou dans un studio. Néanmoins, pour que l’animal se sente à son aise, les dimensions minimales de sa cage doivent être de soixante par quarante centimètres.

Et si ce hamster est très apprécié comme animal de compagnie, c’est parce que ce rongeur ne demande pas beaucoup d’attention. Ses propriétaires n’ont qu’à nettoyer régulièrement la cage, remplacer la litière et le paillage, ainsi que le nourrir et le tour est joué. Et à titre informatif, même si on l'appelle hamster russe, ce rongeur vient plutôt du Kazakhstan.

hamster russe

Le hamster de Campbell

Attention, les non connaisseurs peuvent facilement confondre le hamster russe avec le hamster de Campbell. La cause vient de la physionomie triangulaire similaire de leur tête. Pourtant, si vous observez bien, vous remarquerez que les Campbell sont plus gros par rapport aux russes, quand bien même les deux sont considérés comme des espèces naines. Leurs yeux sont aussi plus saillants. De plus, leur région d’origine est la Mongolie.

Quoi qu’il en soit, de nature très solitaire, ce rongeur est dans la majorité des cas nocturne et n’entre vraiment en activité qu’une fois la nuit tombée. Malgré tout, très facile à apprivoiser, cette race est aussi vive qu’intelligente et aime beaucoup jouer avec son propriétaire. Attention à garder constamment sèche et propre leur cage. Le hamster de Campbell a en effet la santé fragile.

Le hamster chinois

Autrement, si vos préférences vont réellement vers les muridés de petite taille, vous pouvez toujours vous tourner vers le hamster chinois. Aussi qualifiée de naine, cette espèce ne pèse tout au plus qu’une quarantaine de grammes et a une espérance de vie de deux à trois ans. Sa particularité ? Vous les reconnaitrez très facilement grâce leur queue qui est de deux à trois centimètres plus longue par rapport à celle des autres espèces ; sans oublier leur corps et leur tête exceptionnellement allongés. Quant à la robe de ce hamster aux poils très courts et aux yeux noirs, elle est généralement de couleur marron, avec une raie dorsale grise.

À la fois docile et sociable, ce petit mammifère apprécie énormément le contact avec les humains. Par contre, cet animal peut être très agressif avec ses congénères, surtout si ce sont deux femelles qui cohabitent.

Le hamster Roborovski

Le hamster Roborovski

Toutefois en matière de petite taille, c'est le hamster de Roborovski qui remporte la palme avec ses cinq à sept centimètres de longueur et son poids plume d’une vingtaine de grammes. Sa longévité est pourtant supérieure à celle des autres espèces. En effet, avec de bonnes conditions de vie, ce hamster peut exceptionnellement vivre jusqu’à cinq ans.

Quant à son tempérament, malgré sa taille minuscule, ses propriétaires doivent faire face à un petit rongeur particulièrement actif et nerveux. Pour cette raison, ce muridé est l'un des plus difficiles à apprivoiser parmi les cinq espèces domesticables. Enfin, ce hamster passera énormément de son temps à creuser des galeries. C’est l’un de ses passe-temps favoris. Pensez à mettre beaucoup de litière dans sa cage.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 3fktmZ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des animaux ...