Vous êtes ici : Le dossiers du Mag des Animaux > Les animaux de compagnie > Comment bien démarrer avec un aquarium d’eau douce ?

Comment bien démarrer avec un aquarium d’eau douce ?

Se lancer dans l’aquariophilie n’est pas une décision qui s'improvise, elle requiert du temps, beaucoup d’attention et un peu d'argent : vous aurez la responsabilité de faire vivre dans de bonnes conditions des êtres vivants car, n’oublions pas que, même s'ils coûtent moins cher que des chats ou des chiens dans les animaleries, les poissons sont AUSSI des êtres vivants.

Il est donc fortement conseillé, pour ne pas dire obligatoire, de se renseigner sur les besoins des poissons au préalable car, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, il ne suffit pas de mettre un poisson dans un petit bocal rempli d’eau du robinet pour qu’il soit à son aise. Nous allons voir dans cet article les premières choses à faire pour démarrer un aquarium d’eau douce, avant même d’y mettre des poissons.

Comment bien démarrer avec un aquarium d’eau douce ?

Se poser les bonnes questions avant de se lancer dans l'aquariophilie

Avant d’acheter quoi que ce soit, il faut avoir une idée du bac que l’on veut avoir, et surtout choisir quelque chose dont on pourra s’occuper au mieux selon son mode de vie :

Quel budget pourrai-je consacrer à mon aquarium ?

C’est en effet la question de base à se poser, ne vous lancez pas dans un projet que vous ne pourrez pas assumer financièrement.

Combien de temps pourrai-je consacrer à mon aquarium ?

Selon les espèces que vous possédez, mais également selon les plantes que vous aurez achetées, votre aquarium demandera plus ou moins de temps d’entretien, renseignez vous donc bien sur les espèces de poissons qui pourraient vous correspondre.

De quelle place je dispose pour entreposer mon aquarium ?

Il s’agit en effet d’une question importante. Un aquarium ne doit pas se placer n’importe où. Il faudra un endroit calme, pour ne pas stresser les poissons, et éviter qu’il soit en plein soleil, ce qui favorise le développement d’algues.

De quelle taille choisir mon aquarium ?

Si la place n’est pas un problème pour vous, tout dépend encore une fois des espèces de plantes et de poissons que vous souhaiterez y faire vivre. Il faudra aussi prendre en compte le temps que vous pourrez consacrer : plus l’aquarium est grand, plus il demandera du temps d’entretien.

Quelles espèces mettre dans mon aquarium ?

C’est une question très importante à se poser qui demande quelques recherches afin de trouver des réponses. En effet, toutes les espèces de poissons de peuvent pas vivre ensemble. Le mieux est d’aller demander conseil en animalerie à un vendeur spécialisé en aquariophilie, qui saura vous conseiller au mieux.

Une fois que vous avez répondu à toutes ces questions et que vous êtes toujours partant pour vous lancer, alors les préparatifs peuvent commencer.

Les achats de base pour un aquarium d’eau douce

Certains accessoires seront indispensables pour faire vivre correctement vos poissons. Veillez à vous les procurer avant de démarrer votre bac, pour ne pas risquer de ne plus avoir les moyens de les acheter alors que vous avez déjà les poissons. Sans ces accessoires, ces derniers ne tiendront pas longtemps. Vous aurez besoin de :

  • une pompe à air : c’est le seul accessoire de la liste qui ne soit pas réellement indispensable, mais qui est fortement conseillé, surtout pour les débutants. Cela empêchera l’eau de stagner et l'oxygénera.
  • un chauffage : même si certains poissons peuvent vivre en eau froide comme le poisson rouge, la plupart des poissons vivent en eau tempérée, et ont donc besoin d’une eau chauffée pour survivre. Comptez 1watt par litre d’eau, donc par exemple un chauffage de 150watts pour un aquarium de 150 litres.
  • un système de filtration : c’est certainement l’élément le plus important d’un aquarium. Le filtre permet de supprimer les particules en suspension, en d’autres termes de nettoyer votre aquarium, mais surtout de transformer certains composés chimiques en composés vitaux pour le maintien de la vie de votre aquarium
  • un système d’éclairage : il existe beaucoup de systèmes différents, qu’il faudra adapter principalement selon les plantes que vous possédez. N’hésitez pas à demander conseil en animalerie pour choisir le bon éclairage.

Mise en place du substrat de votre aquarium

Mettez le sable ou le gravier que vous aurez choisi dans une passoire (sachez que si vous voulez mettre des plantes dans votre aquarium vous devrez prendre un terreau spécifique), et rincez le abondamment à l’eau tiède, jusqu’à ce que l’eau ressortie soit totalement claire. Ensuite, vous pourrez installer le substrat de votre aquarium, sur une épaisseur d’environ 5 à 7 cm.

Mise en place des décors de votre aquarium

Une fois le substrat posé, vous pourrez installer les décors que vous souhaitez dans le fond de l’aquarium. Mais attention à ne pas mettre n’importe quel coquillage que vous avez ramené de vos dernières vacances en Bretagne, ni de mettre un joli caillou trouvé dehors !

En effet, mettre n’importe quoi dans un aquarium favorisera le développement de mauvaises bactéries qui se trouvent sur l’objet en question, et vos poissons n’y survivront pas.

Le mieux est d’opter pour des décors qui sont faits dans des matériaux plus neutres ; faites les bouillir avant de les insérer dans votre aquarium, pour qu’ils soient réellement stériles.

poissons pour un aquarium d’eau douce

La mise en eau de votre aquarium

Vous pouvez enfin mettre de l’eau dans votre aquarium. Placez une assiette sur le sable de votre aquarium pour éviter de faire des trous dans le sable en versant l’eau. Une fois l’aquarium rempli, vous pouvez mettre en marche tous les éléments : le philtre, le chauffage, l’éclairage et la pompe à oxygène. Si jamais l’eau qui sort du filtre est trouble, nettoyez les mousses de ce dernier.

Il faudra maintenant attendre entre trois et quatre semaines, que se déroule ce qu’on appelle le cycle de l’azote. Le taux de pH va se stabiliser pour devenir un pH à peu près neutre. Grâce au filtre, le taux de nitrate, mortel pour les poissons, tombera progressivement à zéro, et les bonnes bactéries nécessaires à la vie d’un écosystème vont commencer à se développer.

La mise en eau des plantes de votre aquarium

Si vous avez choisi de mettre des plantes dans votre aquarium, commencez par les sortir du sac dans lequel on vous les a mises pour le transport, puis retirez le coton présent dans son pot (ce dernier étant là pour empêcher la plante de prendre racine dans les animaleries). Vérifiez ensuite que la plante ne contient pas de parasites comme des escargots, cela pourrait devenir un vrai calvaire à éradiquer. Enfin, enfoncez votre plante tout au fond de votre substrat en tournant le pot, de manière à ne pas trop remuer le sable. Recouvrez ensuite les racines de la plante avec le sable, en prenant soin qu’il n’y ait pas de poches d’air.

L’insertion des poissons

Vous allez enfin pouvoir insérer vos poissons dans votre aquarium. Il ne faudra cependant pas les mettre tous en même temps pour ne pas perturber le fragile équilibre chimique de votre eau. Pas plus de trois ou quatre poissons à la fois.

Commencez par mettre le sac dans lequel vos poissons vous ont été vendus dans l’eau de votre aquarium. Cela permettra à l’eau du sac de petit à petit se mettre à la même température que l’eau de l’aquarium, et ainsi éviter aux poissons un choc thermique.

Au bout d’environ 45 minutes, percez légèrement le haut du sac, mais attention, ne mettez pas les poissons à l’eau tout de suite ! Insérez dans le sac un petit peu de l’eau de votre aquarium, cela permettra aux poissons de s’habituer en douceur aux paramètres de l’eau de leur futur habitat. Ainsi, ils ne risquent pas un choc osmotique qui leur serait fatal. Répétez l’opération toutes les 20 minutes durant une heure. Vous pourrez ensuite mettre les poissons dans votre aquarium, mais sans verser l’eau de leur sac, attrapez les à l’aide d’une épuisette pour les insérer dans leur nouveau lieu de vie. Cela évite que l’eau de votre aquarium soit éventuellement polluée par l’eau venant de l’animalerie, si jamais il y avait un souci avec leur eau ; mieux vaut être prudent. Enfin, répétez l’opération pour chaque sac de poissons en votre possession.

Pour finir, sachez qu’il faudra attendre dix jours avant de pouvoir insérer de nouveaux poissons. Ce n’est qu’au bout de cette durée que l’on pourra déceler une potentielle maladie, et pouvoir traiter l’aquarium entier, et ainsi ne pas risquer de contaminer de nouveaux arrivants.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : wz7yLX

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des animaux ...