Vous êtes ici : Le dossiers du Mag des Animaux > Les animaux domestiques > Animaux de la ferme : qui sont-ils ? Pourquoi les élève-t-on ?

Animaux de la ferme : qui sont-ils ? Pourquoi les élève-t-on ?

L’élevage des animaux est une pratique de l’homme depuis des temps immémoriaux. Ces animaux dits de ferme sont des animaux utilisés principalement pour aider l’homme, que ce soit pour le nourrir ou pour l’aider dans diverses tâches. On les classe ainsi en cinq catégories : les animaux de production de viande, les animaux laitiers, les animaux de volaille, les animaux utilisés pour le transport et les travaux et les animaux utilisés pour le textile. Mais quels sont ces animaux de ferme exactement ? Et à quelles fins les utilise-t-on ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

les vaches à la ferme

La vache et le bœuf

La vache et le taureau ou boeuf (taureau castré) sont des mammifères de la famille des bovidés. Ces animaux sont des herbivores ruminants, ce qui veut dire qu’ils sont polygastriques (ils possèdent plusieurs estomacs), qui digèrent partiellement en remastiquant leurs aliments après leur ingestion. Ces animaux vivent en moyenne 20 ans et pèsent entre 500 et 900 kilos pour les vaches et entre 900 et 1200 kilos pour les taureaux. Les plus gros spécimen mâles peuvent même atteindre un poids de 1600 kilos.

Leur alimentation dans une ferme est principalement constituée d’herbe et de foin (même si malheureusement, de plus en plus d’éleveurs leur donnent de l'ensilage et des farines industrielles qui n’ont pas lieu d’être dans le régime alimentaire de ces animaux).

Les vaches sont principalement élevées pour leur lait, qui est la base de tous les produits laitiers comme le fromage, la crème ou le beurre, ainsi que pour leur viande.

La poule et le coq

La poule et le coq sont des oiseaux terrestres omnivores de l’ordre des galliformes ou gallinacés. Il en existe une multitude d’espèces différentes présentes partout dans le monde. L’homme domestique la poule depuis plus de 7000 ans. Les premiers peuples à les domestiquer seraient des peuples indiens et les chinois.

Dans les fermes, les poules sont élevées pour la viande, mais également pour leurs œufs qu’elles pondent régulièrement. Les mâles, les coqs, sont surtout utilisés pour la reproduction, et parfois pour leur viande.

En plus d’être utilisées dans les fermes agricoles, on retrouve de plus en plus de poules chez les particuliers. En effet, ces animaux ont l’avantage d’être faciles à entretenir, de recycler tous les déchets organiques de cuisine, et en plus de produire des œufs régulièrement.

La dinde et le dindon

La dinde et le dindon sont des oiseaux terrestre omnivores et de l’ordre des galliformes, tout comme la poule et le coq, à la différence près qu’ils sont beaucoup plus grands et gros que ces derniers. Ces oiseaux si particuliers sont principalement connus grâce au mâle, qui présente un étrange appendice sur le dessus de son bec.

Les dindes et les dindons sont principalement élevés dans les fermes pour leur viande. Les dindes pondent beaucoup moins régulièrement que les poules, c’est pourquoi on ne les utilise pas en tant qu’animaux destinés à la ponte. Leurs œufs sont plus gros que ceux des poules, et leur goût est sensiblement le même.

Le cochon et la truie

Le cochon et sa femelle, la truie, sont une sous-espèce de sanglier. Ce sont des mammifères omnivores de la famille des suidés. Les cochons roses que l’on connaît en France ne sont qu’une des nombreuses espèces qui existent sur le globe. D’autres espèces sont élevées en France, comme le porc noir. Ces animaux sont réputés comme étant très intelligents, et présentent de nombreuses similitudes avec l’homme, notamment la peau et leur comportement social.

Dans les fermes, on élève les cochons pour leur viande, même si dans certains pays, elle est interdite pour des raisons religieuses.

Le cheval et la jument

Le cheval et la jument sont des mammifères herbivores de la famille des équidés. Leur régime alimentaire dans les fermes est principalement composé d’herbe et de foin. Pour les chevaux aussi, une grande variété d’espèces parcourent le globe, qu’elles soient en captivité ou à l’état sauvage.

Historiquement, l’homme élève des chevaux depuis plus de 4000 ans. Les tribus mongoles seraient les premiers peuples à être parvenus à domestiquer ce fier animal. Quelle que soit l’origine d’une société humaine, le cheval y a contribué, que ce soit pour faire la guerre, pour aider aux travaux agricoles, notamment aux labours, pour le transport ou pour porter des charges lourdes, et ce aux quatre coins du globe.

chevaux de trait à la ferme

Dans les fermes, les chevaux de trait sont principalement élevés pour aider aux travaux agricoles, et dans quelques fermes ils sont élevés pour leur viande, mais cela reste peu répandu.

Dans les sociétés occidentales, on les retrouve surtout dans des centres équestres pour l’équitation.

L’âne et l’ânesse

Cousins du cheval et de la jument, l’âne et sa femelle l’ânesse sont des mammifères herbivores de la famille des équidés. Il en existe une multitude d’espèces différentes sur tout le globe, à l’état sauvage ou en captivité.

Historiquement, l’âne et l’ânesse étaient surtout utilisés pour le transport de charges lourdes, mais également pour aider à certains travaux agricoles, comme les labours.

Le lait d’ânesse est également apprécié, notamment pour faire des savons. La viande de ces animaux n’est que très peu consommée.

La chèvre et le bouc

La chèvre et son mâle, le bouc, sont connus pour leurs cornes à la forme si particulière (surtout celles du bouc). Ce sont des mammifères de la famille des bovidés, tout comme les vaches, et sont également des animaux ruminants.

Il en existe deux principales variétés, les chèvres dites domestiques, qu’on élève dans les fermes, et les chèvres dites montagnardes, que l’on retrouve soit à l’état sauvage soit dans quelques élevages dans les régions montagneuses, notamment dans les Pyrénées.

La chèvre dans l’histoire était très présente dans les élevages de la Grèce antique, pays où les vaches étaient peu présentes. Elle est principalement utilisée pour son lait qui produit d'excellents fromages. Sa viande est rarement consommée de nos jours.

Le mâle quant à lui est surtout présent dans les élevages en tant que reproducteur.

Le mouton et la brebis

Le mouton et la brebis, la femelle, sont des mammifères herbivore ruminants de la famille des bovidés comme la chèvre et la vache. En élevage, son régime alimentaire est principalement constitué d’herbe et de foin.

Historiquement, le mouton fait partie des premiers animaux à avoir été domestiqué par l’homme. Le mouton a permis aux humains de se réchauffer durant les rudes hivers. En effet, son épais pelage servait à faire de la laine pour ensuite fabriquer toutes sortes de vêtements ou encore des couvertures. Sa laine est encore utilisée pour la fabrication de certains vêtements de nos jours, pulls, manteaux, écharpes, plaids...

Le lait de la brebis est également très apprécié, notamment pour l'élaboration de délicieux fromages. La viande de mouton, ou plus précisément d'agneau, est toujours consommée notamment en épaule ou en sauté pour des tajines, couscous, etc.

Le lapin et la lapine

Le lapin et la lapine, sont en réalité des lagomorphe, (la famille qui regroupe les lapins, les lièvres, etc.) ; lapin étant un terme générique utilisé en France. Ce sont des animaux herbivores, et il en existe une multitude d’espèces dans le monde.

Aujourd'hui, on les retrouve principalement comme animaux de compagnie notamment les espèces naines, ou à l’état sauvage. Sinon, le lapin est principalement élevé dans les fermes pour sa viande, très appréciée par les gourmets.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : jXfQb9

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des animaux ...

  • Comment élever des poules pondeuses à la maison ? Comment élever des poules pondeuses à la maison ? La poule est un animal qui peut se montrer aussi sympathique que pratique. Véritable usine à œufs naturelle (par période) et déparasitant de jardin, il est facilement tentant d’en adopter. Il...
  • Combien existe-t-il de races d'ânes en France ? Combien existe-t-il de races d'ânes en France ? Le cheptel asinien français est particulièrement diversifié. Les Haras nationaux et le Ministère de l’Agriculture reconnaissent principalement sept races à savoir l’âne bourbonnais,...