Vous êtes ici : Le dossiers du Mag des Animaux > Les animaux sauvages > Les reptiles > L’iguane : qui est ce gros lézard ? Est-il terrestre ou marin ?

L’iguane : qui est ce gros lézard ? Est-il terrestre ou marin ?

Dans la grande famille des reptiles, l’iguane peut être considéré comme le prince des lézards. En effet, cet imposant du genre des sauriens fascine autant qu’il impressionne, bien que son mode de vie soit plutôt méconnu du grand public.

iguane vert (Iguana iguana)

Qu’est-ce qu’un iguane ?

Le nom complet de l’iguane est en réalité iguane vert (Iguana iguana). Ce lézard géant fait partie de la famille des Iguanidés, une famille regroupant une grande quantité d’espèces, pouvant être terrestres, arboricoles ou même marines.

L’iguane vert est un lézard mesurant généralement entre 1,20m et 1,60m, du museau à la queue, bien que les plus grand spécimens puissent atteindre la taille impressionnante de 2m de long, ce que en fait la plus grande espèce de sa famille, et même de son ordre.

Il pèse généralement entre 1,5kg et 3kg, et vit en moyenne entre 20 et 30 ans.

Les particularités physiques de l’iguane vert son nombreuses, à commencer par sa couleur. Bien qu’on le nomme iguane "vert", il existe un grand nombre de sujets dont les couleurs peuvent varier, allant du vert au gris, en passant par des individus de couleur bleuâtre, orangée ou même rosée.

On retrouve cependant une particularité commune à presque toutes ces variétés d’iguanes, puisqu’ils possèdent pour la plupart une rangée d’anneaux de couleur noire ou parfois jaune sur la queue, pouvant même s’étendre jusqu’au ventre chez certains individus.

Ces sauriens si particuliers possèdent également une série d’épines dorsales, pouvant mesurer jusqu’à 8cm de long chez les plus vieux mâles, qui leur permette de se défendre contre leurs prédateurs naturels.

Sous la gorge, les iguanes verts portent ce qu’on appelle un fanon gulaire, une membrane de peau soutenue par l’appareil hyoïdien, qui lui sert à la fois pour la thermorégulation (réguler la température de leur corps), pour les luttes de territoire, ainsi que pour les parades sexuelles.

Enfin, les pattes des iguanes verts sont dotées de cinq doigts se terminant par de longues griffes acérées, leur servant à la fois à chasser lorsqu’ils sont jeunes, mais également à se défendre, ainsi qu’à s’accrocher à l’écorce des arbres pour y grimper facilement.

L’air de répartition et le mode de vie des iguanes

On peut retrouver des iguanes verts dans une très large zone de répartition sur le continent Américain. On pourra ainsi en observer en Amérique du sud, dans une zone allant du sud du Brésil et du Paraguay, jusqu’au nord du Mexique ainsi que dans les îles Caraïbes. On en retrouvera aussi en Amérique du nord, puisque des spécimens vivent notamment dans le sud de la Floride, à Hawaï et dans la vallée du Rio Grande dans l’Etat du Texas.

Les iguanes verts sont des animaux semi-arboricoles à tendance marine. Ainsi, on les retrouvera principalement dans des zones boisées, près d’un plan d’eau douce.

Les iguanes verts sont des reptiles très passifs. En effet, ils passent la grande majorité de leur vie perchés sur un arbre, en plein soleil, à réchauffer leur corps à sang froid.

Par ailleurs, cet arbre en question représente le territoire d’un mâle, qu’il partage souvent avec un harem de femelles. Car oui, les iguanes verts sont des animaux très territoriaux, surtout les mâles, qui n’hésiteront pas à descendre de leur arbre pour chasser un autre mâle de passage sur son territoire, bien qu’il puisse faire exception dans de rares cas, pour les individus les plus jeunes qui ne représentent pas de réelle menace pour eux.

Les iguanes verts sont également de très bon nageurs. Lors d’une période de trop grande chaleur ou lorsqu’ils doivent se déplacer, ils n’hésitent pas à nager dans des cours d’eau, leur queue leur servant de gouvernail. Il faudra cependant que l’eau soit à une température assez élevée (environ 25°C), car comme pour tous les reptiles, une température trop basse ferait descendre la température de leur corps à cause de leur sang naturellement froid, et ils risqueraient de mourir d’hypothermie.

L’alimentation des iguanes

Les iguanes verts sont des animaux herbivores, mais uniquement une fois leur maturité atteinte. En effet, jusqu’à leurs trois ans, les jeunes iguanes auront besoin de protéines animales pour leur croissance. On pourra ainsi retrouver des jeunes iguanes chasser divers insectes, ainsi que des araignées.

Une fois adulte, leur alimentation changera, et ne sera composée que de feuilles, de fleurs et de quelques fruits exotiques qu’ils iront chercher au pieds des arbres ou même parfois directement sur ses branches.

La reproduction des iguanes

La période de reproduction des iguanes verts se situe entre le mois de décembre et le mois de février. Lorsqu’il a repéré une femelle avec qui il désire copuler, le mâle se dirige vers elle en hochant la tête de haut en bas. Si elle l’accepte, la copulation peut débuter. Si au contraire elle refuse, le mâle sera violemment rejeté à coup de queue, de griffes et de morsures.

Les iguanes verts étant des animaux ovipares (qui pondent des œufs), la femelle une fois fécondée ira pondre ses œufs dans une zone chaude et ensoleillée durant la période la plus sèche de l’année, à savoir au moins de février. Elle creusera un trou dans lequel elle enterrera entre 20 et 80 œufs, en prenant soin de laisser une poche d’air pour oxygéner les œufs. Ensuite, elle partira et continuera sa vie, une femelle iguane ne s’occupe pas de ses petits.

Une grande partie de ces œufs n’écloront pas. Les petits iguanes qui auront la chance de voir le jour écloront en avril ou mars, période durant laquelle la nourriture est la plus abondante, et resteront entre frères et sœurs pendant les premières années de leur vie, car ils seront très vulnérables aux prédateurs, comme les oiseaux, certains serpents, et surtout leur plus grand prédateur : le lézard Jésus ou basilic, un reptile aquatique qui raffole des jeunes iguanes.

iguane vert, prince des lézards

Un comportement très particulier a même été observé chez les jeunes iguanes verts, puisque les mâles se positionneraient en première ligne face aux prédateurs pour défendre les femelles, quitte à sacrifier leur vie. Il s’agirait de la seule espèce au monde à agir de la sorte.

L’iguane et les hommes

L’iguane vert est apprécié pour sa chair, ainsi que pour ses œufs, principalement dans les îles d’Amérique du sud. Certaines pratiques assez barbares étaient notamment pratiquées, comme de chasser les femelles pour les éviscérer et ainsi manger la mère ainsi que les œufs qu’elle porte. Heureusement, ces pratiques sont aujourd’hui interdites, bien que du braconnage persiste malheureusement encore de nos jours.

Les iguanes sont des reptiles également très appréciés par les terrariophiles. En effet, leurs couleurs vives ainsi que leur côté docile lorsqu’ils sont jeunes attirent beaucoup d’amateurs de reptiles.

Une fois adulte cependant, leur grande taille ainsi que leur comportement qui les pousse à parfois vouloir se montrer dominant, et par conséquent parfois agressif, provoquent beaucoup d’abandons de la part de terrariophiles mal préparés et irresponsables.

Si posséder cet animal en captivité vous intéresse, prenez bien le temps de vous renseigner sur les conditions de vie qu’il demande, même adulte, et sur l’animal en général. Vous savez désormais tout ce qu’il y a à savoir sur l’iguane vert à l’état sauvage. Ce prince des lézards tout à fait particulier n’a pas fini de nous étonner par son comportement à la fois intelligent et sauvage,ainsi que par son physique majestueux.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : re9MEW

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des animaux ...

  • L’anaconda : tout savoir sur ce serpent géant L’anaconda : tout savoir sur ce serpent géant L’anaconda est un serpent qui fascine autant qu’il peut faire peur. Souvent cité dans les romans ou les films d’aventuriers, il est souvent représenté comme étant un terrible prédateur des...
  •