Vous êtes ici : Le dossiers du Mag des Animaux > Les animaux de compagnie > Le poisson combattant : qui est-il, comment le nourrir et entretenir son aquarium ?

Le poisson combattant : qui est-il, comment le nourrir et entretenir son aquarium ?

Avec son beau voile et ses splendides couleurs, le poisson combattant séduit de nombreux aquariophiles. Si ce petit animal timide et domestique est réputé pour sa beauté, il a besoin d’un environnement adapté, stable et proche de celui de ses origines pour vivre confortablement et en pleine santé.

Betta Splendens ou poisson combattant

Le poisson combattant : le solitaire des aquariums

Le traditionnel poisson combattant qui peuple nos aquariums est le mâle Betta Splendens, qui figure parmi les 70 espèces de Betta. Ce joli petit poisson de la famille des Osphronemidae est également surnommé "combattant en Siam" en raison de son origine thaïlandaise et des eaux tropicales de l’Asie du Sud-Est.

Le mâle se distingue de la femelle par sa coloration et ses nageoires. Celles-ci sont en effet longues et développées et évoquent de jolis voiles aux reflets chatoyants. La femelle est plus petite et discrète, avec une couleur plus terne. Le Betta Splendens est un poisson solitaire et agressif, relativement timide. En aquarium, il ne supporte pas la présence d’autres congénères de son espèce. Dans son milieu naturel, il est territorial et a tendance à vivre en couple ou en petit groupe. Ne le faites pas cohabiter avec un autre mâle, ils auraient tendance à s’entretuer. Les femelles vivent entre elles, d’où la difficulté de les faire se reproduire. Enfin, évitez de placer dans son aquarium des poissons colorés et à nageoires longues comme les guppys ; votre combattant pourrait les attaquer en les prenant pour ses congénères.

Ces poissons ont été domestiqués très tôt en Asie, depuis plusieurs siècles, d’où leur familiarité au contact des hommes. Ce sont des animaux très observateurs et très réceptifs à leur environnement ; ils ont besoin d’être stimulés pour ne pas s’ennuyer. S’ils peuvent vivre entre deux en huit ans, il convient de couvrir leurs besoins et d’en prendre soin au quotidien.

Comment nourrir votre poisson combattant ?

En aquarium, le poisson combattant a besoin d’être nourri tous les jours, avec des aliments riches en protéines, spécialement dédiés à cette espèce. Certains mangent plus que d’autres, mais comptez entre 4 et 8 granules par jour, en plusieurs prises afin d’éviter les déchets et la surnutrition ; certains animaux ne savent pas se réguler et mangeront bien trop pour leur santé. Si votre poisson recrache sa nourriture, c’est qu’elle ne lui convient pas ou que les granules sont trop grosses ; vous pouvez alors les couper en deux pour faciliter leur ingestion.

Le combattant a besoin de protéines et aime les vers de vase et les larves. Il apprécie également certains végétaux bouillis, tels que les haricots, les carottes ou les courgettes. Pour toute forme de nourriture, pensez à retirer les déchets et surplus afin qu’ils ne pourrissent pas dans le fond de l’aquarium.

La distribution de nourriture peut également être un moment de jeu. Le combattant s’habitue rapidement à vos sollicitations et aime manger à heures fixes, deux fois par jour ou plus. Vous pouvez lui distribuer sa nourriture au moyen d’une paille, il s’amusera à la suivre dès qu’il la verra.

Comment entretenir son aquarium ?

Pour le bien-être de votre poisson combattant, il convient de prévoir un aquarium d’au moins 15 litres, voire davantage dans l’idéal. Évitez les aquariums de type boule, ils ne conviennent pas à leur confort. Choisissez un modèle équipé d’un système de filtration et d’un chauffage afin de maintenir l’eau entre 24 et 27°C. Le combattant aime une eau propre, à température stable et au pH relativement neutre (6,5 à 7).

Décorez l’aquarium de sable, de gravier ou de galets non coupants pour ne pas abîmer ses nageoires. Le combattant préfère les plantes naturelles, elles lui permettent de se cacher et d’entretenir naturellement la qualité de son eau. Si vous optez pour une plante synthétique, assurez-vous qu’elle ne risque pas de le blesser. Enfin, éclairez l’aquarium environ 10 heures par jour pour respecter son cycle naturel jour/nuit.

L’eau doit impérativement rester propre afin de ne pas permettre à des bactéries de se développer et de contaminer le poisson. Pour cela, remplissez l’aquarium d’eau du robinet et ajoutez-y un conditionneur pour la rendre plus viable. Chaque semaine, remplacez environ 10 % du volume par une eau propre et conditionnée et rincez le filtre pour en retirer les saletés les plus grosses. Enfin, éliminez de la surface la nourriture non ingérée afin d’éviter qu’elle ne se dépose au fond.

N’hésitez pas à admirer votre poisson combattant plusieurs fois dans la journée et à faire glisser votre doigt le long de la vitre ; il aime être diverti et il s’habitue ainsi à votre présence.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : V8qjUs

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des animaux ...