Vous êtes ici : Le dossiers du Mag des Animaux > Les animaux sauvages > Les mammifères > Où, quand, comment observer les dauphins en France ?

Où, quand, comment observer les dauphins en France ?

Observer les dauphins en France, dans leur élément naturel, est tout à fait possible. Il suffit de choisir les sites privilégiés, que ce soit du Pays basque à la Bretagne pour la côte atlantique ou de la région PACA à la côte Vermeille si l’on a un faible pour la zone méditerranéenne. Découvrons les lieux incontournables et les périodes de l’année les plus favorables pour approcher les dauphins mais aussi les règles à respecter pour ne pas nuire à leur quiétude.

Où, quand, comment observer les dauphins en France ?

Quelques idées de croisières pour observer le dauphin en France

Le dauphin est un mammifère marin appartenant à l’ordre des cétacées que nous rêvons tous d’approcher. Inutile de partir à des milliers de kilomètres pour cela car il est possible d’admirer des dauphins en France.

En Méditerranée

Des croisières « Baleines et Dauphins » sont organisées à partir de :

  • Sanary dans le Var,
  • Canet-en-Roussillon située dans les Pyrénées orientales
  • Port-Vendres également dans les Pyrénées orientales.

Un périple dure une dizaine d’heures et permet aux passagers de s’émerveiller non loin des côtes françaises. Instructives, ces croisières de découverte du monde marin sont ponctuées d’animations scientifiques et de conférences pédagogiques.

En plus du dauphin, ces croisières permettent d’observer le cachalot, la baleine, le rorqual mais aussi le thon rouge, l’espadon, le poisson-lune, la tortue caouanne et côté oiseaux marins, la mouette, le goëland et autres espèces. Fabuleux !

Du côté de Port-Vendres (66), on embarque à port d’un catamaran pour quelques heures. Le but est de permettre l’observation du Grand dauphin, très présent dans cette région tout au long de la saison estivale. Ces courts périples sont l’occasion de découvrir le thon rouge, le poisson-lune ainsi que certains oiseaux comme le fou de Bassan et le puffin.

Au pays basque

Différentes excursions permettent de découvrir le dauphin bleu et le dauphin commun, voire ce fameux dauphin pilote (globicéphale). Encore une occasion unique de vivre une aventure unique au cœur de la faune marine et de réaliser un rêve d’enfant.

Au large du Finistère

Des sorties au large du Finistère sont possibles pour rencontrer des dauphins. C’est au cœur du Parc Naturel Marin d’Iroise que des excursions à la journée sont organisées à bord de petits bateaux pour permettre de découvrir dauphins, phoques, oiseaux et plus largement un paysage magnifique avec ses falaises, ses phares et ses petites îles. L’embarquement se fait à partir de Conquet ou bien de Saint-Guénolé Penmarch’.

Dans la baie du Mont-Saint-Michel

On embarque depuis Cancale pour observer le Grand Dauphin dans un décor d’une extrême beauté. Dans cette zone de la Manche, plusieurs centaines de dauphins évoluent librement. Chaque sortie découverte est l’occasion de vivre un moment magique car c’est ici que se trouve la plus grande concentration de ces Grands dauphins en Europe.

Meilleure période pour voir des dauphins

Pour profiter au maximum d’une sortie en mer, et ne pas manquer le principal centre d’intérêt – le fabuleux dauphin -, il est préférable de choisir une période durant laquelle les eaux marines sont peu agitées. Mieux vaut éviter de novembre à mars car les conditions météorologiques sont rudes pour l’homme et ne permettent pas de voir beaucoup de mammifères marins.

Pour ne rien perdre de ces quelques heures de découverte, il est hautement préférable de programmer ce type de sortie en mer entre avril et octobre et plus particulièrement au cours de l’été. L’idéal est de prendre contact avec des professionnels qui organisent ce type de sorties permettant d’observer les dauphins en France.

Observer le dauphin dans le plus grand respect

Il existe des règles strictes qui permettent d’observer les dauphins dans les meilleures conditions, sans jamais les perturber. La découverte de ce mammifère marin se fait donc dans le plus grand des respects. Il faut retenir les points suivants :

  • Ne jamais s’approcher des dauphins s’ils sont accompagnés de delphineaux qui viennent de naître,
  • La vitesse de progression de l’embarcation doit être réglée sur celle du dauphin le plus lent, et ne doit jamais excéder cinq nœuds,
  • Ne pas rester plus d’un quart d’heure à proximité, c’est-à-dire dans la zone même d’observation,
  • Toujours regarder les dauphins à plus de 100 mètres.

Il faut se trouver à au moins cinq miles de la côte pour admirer les cétacées. Mais si les dauphins semblent importunés, la séance d’observation doit être interrompue sur le champ. Enfin, si l’expédition est formée de plusieurs bateaux, il est nécessaire de bien s’organiser car chaque zone d’observation n’est autorisée qu’à une seule embarcation à la fois.

Respecter les dauphins implique d’autres règles. Il est par exemple interdit de se baigner dans la zone d’observation. On n’essaie pas non plus de les toucher. Quant à leur donner de la nourriture, c’est totalement proscrit.

Des sociétés spécialisées organisent des sorties en mer Méditerranée ou dans le milieu océanique, au large des côtes françaises, pour permettre aux passionnés d’observer des dauphins dans leur milieu naturel et dans le plus pur respect des règles. C’est un excellent moyen pour en apprendre plus aussi sur la chaîne des écosystèmes, dont le dauphin est assurément l’un des maillons majeurs. Cela permet de tout savoir sur cet extraordinaire mammifère marin et d’être guidé vers les zones d’observation stratégiques. Grâce à ces spécialistes, la séance d’observation des dauphins en France est extrêmement enrichissante et restera un souvenir inoubliable pour les petits comme pour les grands.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : txEJEY

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

A propos des animaux ...