Comment élever un cochon nain ? Conseils et bonnes pratiques

Date : 01/03/2019 - Catégorie : Les animaux domestiques

Cette page provient du site Le Mag des Animaux
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.lemagdesanimaux.com/dossier-68-cochon-nain.html

Adopter un cochon nain peut être tentant pour beaucoup de personnes, mais malheureusement, il n’est pas rare de voir ces pauvres bêtes abandonnées, car la personne ne s’était pas assez renseignée avant l’adoption.

Le cochon nain n'est pas un animal aussi simple à élever qu’un chien ou qu’un chat, il demandera beaucoup de soins et d’attention pour vivre correctement, mais sera en retour très affectueux et joueur, un animal de compagnie idéal pour des personnes prêtes à faire certains sacrifices.

Comment élever un cochon nain

Être conscient de ce qu’est réellement un cochon nain avant l’adoption

Le cochon nain n’est pas un animal de compagnie comme les autres. Son nom est particulièrement trompeur, puisque beaucoup de gens pensent que ces variétés de cochons ne dépassent pas les 10 ou 15 kilos. Bien qu’il en existe plusieurs variétés (cochons nains vietnamiens, de Nouvelle-Calédonie, du Yucatan, de Pécari ou encore américains), il n’en existe aucune qui soit si petite.

En réalité, ces cochons pèsent entre 35 et 80kg et mesurent entre 35 et 55cm de haut selon les variétés, stature qu'ils n’atteignent qu’à l’âge de trois ans seulement (les cochons ont une croissance très lente.)

Il faut également être conscient que ces animaux ont un caractère très particulier. Ils sont très têtus et ont tendance à vouloir se montrer dominants, un vrai caractère de cochon en somme !

Enfin, il faudra accepter le fait que votre jardin se verra jonché de trous (bien sûr, élever un cochon nain en appartement est impensable). En effet, il est dans la nature du cochon de gratter le sol pour y trouver de la nourriture, en aucun cas il ne faudra l’empêcher de suivre cet instinct.

Comment acclimater un cochon nain au moment de l’adoption

Si vous avez bien conscience du profil et des besoins de cet animal et que vous êtes prêt à fournir tous les efforts nécessaires pour qu’il vive heureux et en bonne santé, alors vous pouvez franchir le cap de l’adoption.

N’hésitez pas à vous renseigner sur les différents élevages qui existent en France, et à discuter avec l’éleveur lui-même pour en apprendre davantage sur le petit mammifère qui viendra partager votre vie. Le cochon devra avoir au minimum trois mois avant de quitter sa mère. S'il est séparé de cette dernière avant cet âge, il ne sera pas encore sevré, et tout comme les chiens ou les chats, il risquerait d’avoir des problèmes de comportement dans le futur.

Une fois arrivé à la maison, installez-le dans sa pièce qui lui sera dédiée (qu’il faudra lui préparer au préalable). Cette pièce ne devra pas être choisie au hasard. Tout d’abord, elle ne devra pas être située à l’étage de la maison, puisque gravir des escaliers est un exercice trop difficile et douloureux pour un cochon, en plus de lui abîmer les articulations. Le sol ne devra pas non plus être glissant (il faudra donc éviter le carrelage), cela lui occasionnerait trop de stress. La pièce devra également être aérée et bien isolée des températures extérieures (principalement contre les températures hivernales).

Il faudra l’équiper d’un panier de grande taille, dans lequel on aura placé des coussins. Évitez de mettre des couverture que le cochon aura tendance à manger, pouvant lui provoquer des occlusions intestinales. Enfin, installez-lui une gamelle de nourriture et une autre d’eau fraîche.

Le cochon, dans la nature, est une proie et non un prédateur. Il sera donc d’un naturel peureux. Il faudra donc lui faire passer son premier mois dans sa "chambre", le temps qu’il s’habitue à son nouvel environnement et aux personnes vivant dans la maison, avec lesquelles il faudra qu’il fasse connaissance en douceur. Il faudra lui parler d’une voix douce et ne surtout jamais le brusquer ou le forcer à faire quelque chose, pour qu’il vous fasse confiance petit à petit.

Une fois ce premier mois passé, il faudra ouvrir la porte pour le laisser doucement découvrir la maison, toujours sous surveillance pour éviter un potentiel accident. Enfin, il pourra découvrir son terrain de jeux préféré : le jardin.

Aménager son jardin pour un cochon nain

Aménager son jardin pour un cochon nain est loin d’être l’aspect le plus difficile. Il suffira dans un premier temps de clôturer le périmètre pour éviter qu’il ne s’échappe, mais également vos plantations si vous en avez, car votre cochon ne se privera pas de se nourrir de tout ce qui lui passe sous le groin.

Enfin, si il y a des marches (pour entrer ou sortir de la maison par exemple), pensez à installer des rampes d’accès pour qu’il n’ait pas à les monter.

adopter un cochon nain

L’alimentation du cochon nain

Contrairement aux idées reçues, le cochon n’est pas un animal "poubelle" à qui on peut tout donner. Le sel ou des épices trop fortes sont très nocifs pour lui, et de manière générale, l’alimentation humaine est trop grasse. Le nourrir à base de restes de repas le rendrait donc rapidement obèse ou malade.

On préférera lui donner une alimentation purement végétarienne. Des granulés spécifiques pour cochons nains (que l’on peut trouver dans des magasins spécialisés), accompagnés de fruits et de légumes (concombres, courgettes, brocolis, laitues, salades, pommes, poires ou endives par exemple), lui apporteront tout ce dont il a besoin pour être en bonne santé. On fractionnera ses rations journalières en deux repas.

Évitez de lui donner des aliments pour d’autres animaux. Les croquettes pour chien ou pour chats contiennent beaucoup trop de protéines, ce qui ne fera que favoriser la prise de graisses.

Pour finir, il faudra bien sûr qu’il ait de l’eau fraîche à volonté, qui sera changée tous les jours.

Le comportement du cochon nain

Il est loin d’être aussi facile d’élever un cochon nain que d’élever un chien. En effet, ces animaux ont un sale caractère et il est très difficile de les amener à faire ce que nous souhaitons, ou de lui interdire quelque chose.

Il faudra imposer des règles dès le départ. Si par exemple le canapé est interdit, il ne faudra absolument jamais lui permettre de monter dessus, pas une seule fois. Le cochon étant doté d’une très bonne mémoire, il saura se souvenir de tout ce que vous lui aurez permis de faire et ne comprendra pas que vous lui refusiez quelque chose alors que vous lui permettiez auparavant, même si c’était il y a plusieurs années.

Il ne faudra cependant jamais frapper un cochon, même pour le punir. Il risquerait par la suite d’avoir peur de vous et de ne plus vous faire confiance. N’oubliez pas qu’il s’en souviendra toute sa vie. Les réprimandes devront se faire à la voix comme en disant "NON" d’une voix forte pour lui faire comprendre que ce qu’il fait ne vous plaît pas.

Il est important de savoir également qu’un cochon est un animal très intelligent qui adore apprendre. N’hésitez donc pas à lui faire comprendre des termes comme "assis" ou "couché", de la même manière qu’on apprend ces ordres à un chien.

Jouer à la balle avec lui peut également être une bonne manière de stimuler son intelligence, en plus de lui faire faire du sport, car oui, s’il n’est pas stimulé, le cochon est un animal qui a tendance à la paresse et qui peut facilement faire de l’embonpoint. N’hésitez pas non plus à sortir vous promener avec lui (en lui enfilant un harnais et en le tenant en laisse), pour le faire se dépenser et lui faire voir autre chose que votre maison et votre jardin.

Enfin, prenez garde à ne jamais laisser votre cochon seul avec un enfant. Il se peut qu’il le voit comme un être inférieur hiérarchiquement, et que ses instincts de dominant prennent le dessus, le conduisant à être agressif.

La santé du cochon nain

Tout comme un chien, le cochon nain aura besoin d’avoir des vaccins à jour pour être immunisé contre diverses maladies. Lui donner régulièrement du vermifuge sera également nécessaire.

Il sera également utile de le faire stériliser, principalement pour des raisons de santé pour les femelles, et pour des raisons de comportement pour les mâles, qui ont tendance à devenir trop dominants lorsqu’ils sont entiers. Il est fortement conseillé de les faire stériliser avant l’âge de six mois pour éviter toute complication suite à l’opération.

En dehors de cela, le cochon nain a une santé plutôt solide du moment qu’il reçoit une alimentation équilibrée. Faites seulement attention durant les grands froids de l’hiver, à bien le couvrir lorsqu’il sort : il existe des manteaux pour cochons nains. Cet animal ne possédant pas de pelage, il sera naturellement sensible aux variations de température.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre