Le corbeau : comment vit-il ? Tout savoir sur les corbeaux

Date : 07/03/2019 - Catégorie : Les oiseaux

Cette page provient du site Le Mag des Animaux
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.lemagdesanimaux.com/dossier-69-corbeau.html

Le corbeau est un animal de légende. Depuis l’antiquité et ses peuples polythéistes, cet oiseau fait partie des mythes et des légendes. De la mythologie scandinave à la mythologie celte, en passant par les croyances bouddhistes d’Asie de l’est et des peuples d’Amérique du nord, le corbeau est représenté depuis des millénaires d’un bout à l’autre du globe.

grand corbeau (Corvus corax)

Cependant, "corbeau" est un terme générique qui désigne en réalité environ 130 espèces de corvidés, une famille de passereaux. Nous parlerons dans cet article de l’espèce la plus connue : le grand corbeau.

Qu’est-ce qu’un grand corbeau ?

Le grand corbeau (Corvus corax) est un oiseau de l’ordre des passériformes et de la famille des corvidés. Il est d’ailleurs, avec sa taille de 52 à 69cm de long et son envergure allant de 115 à 160cm, le plus grand oiseau de l’ordre des passériformes après le corbeau corbivau (Corvus crassirostris). Il est également l’oiseau le plus lourd de cet ordre, avec un poids allant de 700 grammes à 1,7kg.

Physiquement, le grand corbeau possède un plumage de couleur noire avec des reflets bleutés ou encore violets. Les plumes de son cou sont hérissées et pointues, probablement pour impressionner de potentiels prédateurs. Il possède une queue et des ailes grandes et massives, ainsi qu’un bec d’un noir de jais, légèrement courbé.

Ces grands oiseaux vivent généralement entre 10 et 15 ans, même si des records de longévité de près de 40 ans ont pu être observés.

Répartition géographique et lieu de vie du grand corbeau

Le grand corbeau est un des rares oiseaux que l’on ne retrouve que dans l’hémisphère nord de notre planète. Il est présent en Amérique du nord, dans l’Arctique, dans toute l’Europe, dans le nord de l’Afrique ainsi que dans la grande majorité de l’Asie.

On pourra le retrouver dans des lieux aux climats bien différents : des déserts maghrébins à la chaleur écrasante en passant par les climats tempérés nord-américains, d’Europe ou d’Asie centrale, jusqu’aux grands froids du Groenland, le grand corbeau a su s’adapter à tous les types de climats.

Vivre en haute montagne ne fait pas non plus peur à notre ami à plumes noires, puisqu’on en a retrouvé au Tibet à 5000 mètres d’altitude, et même jusqu’à 6350 mètres sur l’Everest.

La plupart des grands corbeaux aiment généralement vivre près des côtes ou dans les zones boisées proches de grandes étendues ouvertes, dans lesquelles il pourra trouver aisément sa nourriture. Il n’aura cependant pas peur de s’approcher des habitations humaines.

L’alimentation du grand corbeau

Le grand corbeau est un oiseau omnivore qui a su adapter son alimentation au milieu dans lequel il vit, ce qui prouve qu’il est un animal opportuniste doté d’une grande intelligence.

Bien que son alimentation est principalement nécrophage, ce qui signifie qu’il se nourrit principalement de cadavres d’animaux ainsi que de nombreux insectes et autres asticots qui dévorent eux-mêmes la carcasse, le grand corbeau est aussi capable de se nourrir de déchets alimentaires laissés par les humains, de fruits et de céréales. Il peut aussi chasser. Selon les régions, le corbeau pourra alors se nourrir de petits mammifères, de lézards, d’amphibiens, voire même parfois d’autres oiseaux. Encore une fois, l’alimentation du grand corbeau diffère beaucoup selon son lieu de vie.

Le comportement social du grand corbeau

La grande intelligence de ces oiseaux leur a conféré la capacité de communiquer de façon très précise entre eux. Ainsi, un corbeau ayant trouvé la carcasse d’un animal trop gros pour lui seul appellera ses congénères pour qu’ils puissent eux aussi se restaurer, éloignant par la même occasion de potentiels concurrents voulant voler le précieux repas, car en groupe, ils sauront défendre assidûment leur nourriture.

grand corbeau en vol

Cette intelligence ne s’arrête pas à une simple communication inter-espèce, puisqu’il arrive à cet oiseau "d’utiliser" d’autres espèces. Par exemple, un corbeau peut alerter par ses cris, une meute de loups pour qu’elle vienne "ouvrir" une carcasse, la rendant plus simple à dévorer pour les grands corbeaux.

Enfin, les grands corbeaux sont dotés d’une très bonne mémoire. Ils sont capables de repérer des caches de nourriture, que ce soit de leurs congénères ou d’autres animaux comme des écureuils. Ils retiendront l’emplacement durant plusieurs mois, pour venir y voler de la nourriture si le besoin s’en fait sentir.

La reproduction des grands corbeaux

Les grands corbeaux sont des oiseaux fidèles. En effet, une fois le couple formé, le mâle et la femelle passent généralement toute leur vie ensemble, du moins jusqu’à ce que l’un des deux décède, et cela, sur le même territoire. Il arrive cependant qu’un mâle se montre infidèle lorsqu’il visite le nid d’une femelle lorsque son mâle est absent.

Mais former un couple n’est pas toujours chose aisée. Le mâle devra tout d’abord effectuer une parade nuptiale en réalisant des acrobaties aériennes. Cette façon de parader prouve à la femelle qu’il est capable de chasser. Une fois le couple formé, les oiseaux devront d’abord trouver un territoire, qu’ils défendront assidûment contre leurs congénères, pour s’assurer une réserve de nourriture constante.

Une fois le territoire conquis et sécurisé, le couple se fabriquera un nid dans un arbre ou dans des cavités rocheuses. Il sera constitué de branches et de feuillages, qui seront maintenus par de la terre et des racines. Pour conserver une certaine chaleur au sein du nid, de la fourrure de mammifère, de la paille ou du foin seront placés au centre.

Une fois tout ce processus terminé, la reproduction pourra alors commencer. La femelle pondra trois à sept œufs qu’elle couvera entre 18 et 21 jours. Une fois qu'ils auront éclos, les deux parents se relaieront pour nourrir leur progéniture durant 35 à 45 jours.

Les petits corbeaux quitteront alors le nid et seront totalement indépendants. Ils ne se reproduiront cependant pas avant leurs deux ou trois ans.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre